Petits combats de la vie ordinaire

Retrouvez les portraits de Valentine, Grégoire, Elise et Thierry dans cette vidéo.

Comment l’ONA contribue à leurs victoires quotidiennes ?

Valentine est suivie par le service d’accompagnement scolaire de l’ONA depuis 2016. Camille, son accompagnatrice, vient tous les mercredis matins en classe. Elle veille à son intégration, et à ce que les cours et les manuels scolaires soient adaptés. Si ce n’est pas le cas, le centre de transcription de l’ONA les adapte en grands caractères. Camille l’aide également en lui dictant ce qui est écrit au tableau, en la faisant évoluer dans ses apprentissages ou en trouvant des petites astuces pour faciliter son autonomie en classe (retrouver ses affaires, par exemple). Camille est aussi présente en dehors de la classe, pendant la récré, pour que Valentine puisse lui parler de son vécu en classe avec les autres enfants et lui faire part de ce qui ne va pas. 

Enfin, Valentine sollicite souvent d’autres services de l’ONA, notamment la ludothèque qui propose des jeux adaptés à son âge et à son handicap !

Grégoire a perdu la vision de l’œil gauche lors de sa première primaire. Il a une acuité visuelle de 3/10ème à son œil droit et un champ visuel de +-30°.

Afin de poursuivre ses études au sein d’un enseignement ordinaire, Grégoire a bénéficié d’un suivi régulier du service d’accompagnement scolaire de l’Œuvre Nationale des Aveugles.
Son handicap visuel a nécessité la mise en place de stratégies compensatoires adaptées (techniques de balayage du document, méthode de travail adapté…)

Depuis sa 3ème secondaire, il travaille sur un PC portable muni d’une synthèse vocale. Ce matériel lui permet d’agrandir la taille de caractère en fonction de ses besoins et de travailler ses cours à l’audition.
Durant la fin de ses secondaires, ses documents, cours et manuels scolaires étaient adaptés par notre centre de transcription.

Ces différentes aides ont permis à Grégoire de suivre ses études dans des conditions optimales, en facilitant la mise en place d’une méthode de travail efficace visant l’acquisition d’un maximum d’autonomie dans ses différentes activités scolaires.
Il a également pu compter sur la bibliothèque pour emprunter des livres adaptés. Enfin, il a régulièrement participé aux nombreux week-ends et séjours d’été de l’ONA.
Aujourd’hui, Grégoire est en premier bac psychologie à l’UMons.

Elise a également été accompagnée durant sa scolarité par l’ONA. Grâce à ce soutien, elle a pu obtenir son diplôme, être plus autonome et vivre sa vie quotidienne normalement.

Thierry est bénéficiaire des services de l’ONA depuis de nombreuses années. Il peut compter sur le soutien de l’assistante sociale, Justine, qui l’aide quand il en a besoin, notamment pour remplir ses papiers administratifs. Il passe également par l’ONA pour toute demande concernant son matériel adapté, comme son réveil parlant.

 

e5bfc58f928c0dddad16c1d4e4f86d81X