Reconnaître une personne aveugle ou malvoyante

De nombreuses personnes malvoyantes ne présentent aucun signe extérieur qui signale leur handicap. Lorsqu’elles sont en difficulté, elles se heurtent souvent à l’incompréhension des gens, voire même à des remarques désagréables. Voici quelques indices permettant d’identifier une personne malvoyante :

Le nystagmus

Il s’agit de mouvements rythmiques des globes oculaires le plus souvent horizontaux mais parfois verticaux ou rotatoires. Les deux yeux sont le plus souvent atteints en même temps.

Le regard

Le regard est vague ou dévié pour utiliser le résidu visuel. Le contact du regard dans les yeux est difficile et implique parfois des soucis dans la communication non verbale.

L’inclinaison de la tête

Pour exploiter au maximum le résidu visuel, des individus inclinent la tête pour mieux voir. En situation de lecture, d’autres se rapprochent du document. Ces mouvements entraînent des maux fréquents à la tête et au cou.

La canne blanche

Canne de locomotion : utilisée par les non-voyants et certains malvoyants pour les aider à se déplacer. Par le balayage de la canne, les personnes déficientes visuelles peuvent identifier les éventuels obstacles. Elle ne peut malheureusement détecter les actes d’incivilité (déjections canines, crachats,…) qui procurent désagrément et inconfort auprès de leurs utilisateurs.
La canne permet également de donner des informations tactiles : la personne peut ainsi prendre des repères et les intégrer afin de se créer une image mentale du trajet à parcourir.

Canne blanche d’identification : vise essentiellement à signaler le handicap visuel

Canne d’appui : utilisée principalement par les personnes âgées qui ont besoin d’un appui dans leurs déplacements. Elle permet en outre à la personne d’être identifiée comme personne déficiente visuelle.

Les lunettes noires ou colorées

Elles ont plusieurs rôles :
Esthétique : pour dissimuler des yeux parfois abîmés par la cécité.
Protection : il arrive aussi que la personne aveugle soit atteinte de photophobie : la lumière, qui constitue sa seule perception, lui devient très agressive.

Le chien guide

Vous le reconnaîtrez grâce à son harnais spécial par lequel la personne déficiente visuelle le tient pour se faire guider.

3f89ac468203da1e2eeabee963333707~~~~~~~~~~~~~~