Pour la petite histoire…

L’ONA, c’est d’abord et avant tout l’œuvre d’un franciscain, Charles Vanden Bosch, mieux connu sous le nom de « Père Agnello ». Devenu aveugle pendant la guerre 1914-1918, il a l’idée de fonder une caisse de prêt pour les personnes aveugles, leur permettant ainsi de se réinsérer dans la société par le travail, et de vivre de leurs revenus. Le père Agnello va parcourir toute la Belgique pour défendre les intérêts de ses « petits… ».

En 1942, il est soupçonné de résistance. Avec certains de ses collaborateurs, il est arrêté par la Gestapo et envoyé dans les camps. Le Père Agnello est décédé en 1945 à Dachau, à l’âge de 62 ans.

pour-la-petite-histoire

Fondée en 1922 par le Père Agnello, l’ONA a eu son siège social de 1928 à 2014 au 90-92 de l’Avenue Dailly avant de déménager au 34 du Boulevard de la Woluwe. Au fil des ans, plusieurs services pour les personnes aveugles et malvoyantes ont vu le jour, d’abord avec la bibliothèque puis le service social, le service loisirs, le centre de transcription, l’accompagnement scolaire et la ludothèque.

En 2017, l’ONA fêtera ses 95 ans d’existence.

Historique

1922 – Naissance de la « Caisse de Prêts et de Secours Professionnel aux Aveugles »

Charles Vanden Bosch, devenu aveugle pendant la guerre 14-18 et mieux connu sous le nom de Père Agnello, fonde cette caisse afin de prêter aux personnes aveugles qui veulent commencer une carrière professionnelle.

1925 – Œuvre Nationale des Aveugles de Belgique

Ce nom vient de la fusion de l’asbl du Père Agnello et un autre partenaire, Thyphlos, une société jouant le rôle d’intermédiaire entre les firmes et les aveugles initiés aux sciences commerciales. L’ONAB crée cette même année une bibliothèque.

1928 – Installation à l’Avenue Dailly

1938 – ONAB devient ONA

« Licht en Liefde » suit son propre chemin en Flandre. L’ONAB devient ONA.

1942 – Arrestation du Père Agnello

Soupçonnés de résistance, le Père Agnello ainsi que plusieurs de ses collaborateurs sont arrêtés par la Gestapo. On finit par apprendre sa mort dans les camps de Dachau en 1945, à l’âge de 62 ans.

1950 – Les assistantes sociales sont sur le terrain

D’abord à Namur puis au Luxembourg, pour s’étendre vers d’autres provinces, les assistantes sociales vont voir directement les personnes à leur domicile afin de les aider dans la vie de tous les jours.

1955 – L’ONA propose des activités et des loisirs

1975 – Début des cassettes enregistrées

Une vraie révolution ! Plus besoin de lire, les livres sont enregistrés sur cassette, le tout enregistré par des volontaires directement dans nos studios.

1981 – Création du centre de transcription

Le centre de transcription possède des logiciels spécifiques capables de réaliser des supports en braille et en grands caractères. Le service s’emploie à transcrire les livres de la bibliothèque, les cours des étudiants ainsi que des publications et d’autres documents venant de l’extérieur

1988 – Nouveau service : l’accompagnement scolaire

A la demande de certains parents, l’ONA met en place un service permettant aux élèves et aux étudiants aveugles ou malvoyants de suivre des cours dans l’enseignement ordinaire.

1995 – Exposition « Dialogue dans le noir »

Novatrice, l’ONA organise une exposition itinérante à bord d’une péniche afin de sensibiliser à la cécité. Gros succès : plus de 40 000 visiteurs.

2001 – Création du centre de documentation

Le centre de documentation met à disposition du public de nombreuses publications relatives au handicap visuel et à ses différents aspects : santé, psychologie, sociologie, éducation, vie quotidienne…

2001 – Ouverture de la ludothèque

Proposant des jeux adaptés, elle fait renaître le plaisir du jeu auprès des personnes déficientes visuelles et informe les écoles et les associations sur le handicap visuel par des animations ludiques.

2012 – L’ONA fête ses 90 ans

Organisation d’une grande exposition « Eclat des sens » à la maison communale de Schaerbeek, avec des œuvres de personnes déficientes visuelles.

2014 – Le siège social déménage

Après presque 90 ans à l’Avenue Dailly, le siège social de l’ONA déménage au 34/1, Boulevard de la Woluwe à Woluwe-Saint-Lambert.

ad96c0fca67fb485ed1c7364bc9702abEEEEEEE