Gestes de rencontre

Même si la personne a une canne de locomotion, il est toujours utile de lui proposer son aide dans des aménagements extérieurs difficiles, dans les transports, dans un bâtiment, …

  1. Présentez-vous quand vous rencontrez une personne déficiente visuelle en posant éventuellement votre main sur son bras ou son épaule, cela permet ainsi à la personne de savoir que c’est à elle que vous vous adressez.
  2. Si vous connaissez son nom, appelez la personne pour qu’elle sache que c’est à elle que vous vous adressez.
  3. Proposez votre aide, ne l’imposez pas : « puis-je vous aider ? » « comment puis-je vous aider ? »
  4. Si la personne est accompagnée, adressez-vous directement à elle et non pas à son accompagnateur
  5. Ne vous étonnez pas si une personne malvoyante incline la tête pour mieux vous regarder, elle utilise son résidu visuel.
  6. Donnez des informations courtes et précises, la personne déficiente visuelle se crée une image mentale, un plan dans la tête du trajet à effectuer et raisonne plus facilement en lignes droites avec des repères.
  7. Abandonnez la communication non-verbale (hochement de tête pour dire oui, pointer du doigt une direction, faire des mimiques, …), très utilisée dans les rapports sociaux, et les descriptions vagues (« là-bas », « c’est marqué », «ici», …) qui n’apportent aucune information.
  8. Choisissez une description précise (« à 10h », « au nord », « au prochain carrefour à gauche », …) et des repères fixes (« devant la zone d’attente des bus », « devant la boulangerie »)
  9. Utilisez tout ce qui peut être entendu, ressenti par la personne et touché par sa canne blanche (un appel d’air d’une sortie dans un couloir, une poubelle sur le trottoir, etc.)
  10. N’ayez pas peur d’utiliser le verbe voir, les personnes déficientes visuelles voient aussi à leur manière et l’utilisent dans des expressions courantes (« tu vois ce que je veux dire ? »)

0f2e4e98165157b30d0ffb3febccf674ddddddddddddddddddddd